Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 11:32

 

« En France, les producteurs sont uniquement des banquiers. Les producteurs américains, eux, interviennent personnellement dans la création du film. »

 

Irwin Winkler

(producteur de la saga Rocky, Raging Bull, L'Étoffe des Héros, Les Affranchis)

 

 

On a trop souvent tendance à croire que le réalisateur  est seul à prendre toutes les décisions sur un film. Aux Etats-Unis, il n'est pas rare de voir certains producteurs proposer un bon nombre d'idées au réalisateur. 

Mais attention, il ne faut pas confondre le producteur et le studio qui finance le film. Un bon producteur supervise absolument tout sur un tournage, ainsi qu'en pré et post-production. Il peut donc intervenir lors des différentes étapes de création d'un film en faisant des suggestions au réalisateur. Tandis que les dirigeants d'un studio pensent surtout aux profits que pourrait faire le film. Ils peuvent donc se permettre de modifier une œuvre  si le réalisateur n'a pas obtenu le final cut.

 

Nous allons voir qu'au niveau des choix créatifs, certains producteurs célèbres ont autant d'importance que les réalisateurs, voire davantage.

 

 

selznick.jpg

Le grand producteur des années 30 - 40, David O. Selznick, s'occupait de tout sur Autant en emporte le Vent. Le choix des acteurs, du réalisateur, des costumes, des décors et il réécrivait sans cesse des pages entières du scénario. Sur Rebecca, Selznick donna même des leçons de cinéma à Alfred Hitchcock !

 

 

 

 

 

300pxwaltdisneysnowwhit

Walt Disney n'a réalisé aucun de ses longs-métrages et pourtant, c'est son nom que l'on voit apparaître en gros caractères sur les affiches de ses films, comme s'il les avait réalisés lui-même. En tant que producteur, Disney supervisait de très près ses projets. Une anecdote très connue: Sur Pinocchio, après six mois de production, Disney demanda à son équipe de refaire intégralement le pantin de bois afin de lui donner des traits plus humain. Un retour difficile à la case départ pour toute l'équipe !

 

 

Pour la production de Tim Burton L'Étrange Noël de Mr Jack, c'est la même chose que pour les films de Walt Disney. Nous lisons sur l'affiche américaine: Tim Burton's The Nightmare Before Christmas. Burton n'est pourtant pas le réalisateur de ce film. Il en est le producteur ainsi que l'auteur de l'histoire et le concepteur des personnages.

Tim Burton avait donné son accord pour que le titre accompagné de son nom apparaisse sur l'affiche, car c'était un projet qui lui tenait à cœur depuis très longtemps.

 

pinocchio40101.jpgnightmare1.jpg

 

 

poltergeist1.jpgLe cas de Poltergeist va encore plus loin. Car bien que Tobe Hooper soit crédité au générique en tant que réalisateur, Poltergeist est à l'évidence une œuvre de Steven Spielberg. Celui-ci l'a non seulement produite, mais a aussi imaginé l'histoire originale, co-écrit le scénario et certainement dirigé plusieurs scènes. Son style est facilement reconnaissable dans la mise en scène ainsi que dans le jeu des acteurs. 

 

 

En 1998, Steven Spielberg produisait Le Masque de Zorro. Dans le commentaire audio du DVD, le réalisateur Martin Campbell reconnaît que Spielberg lui a conseillé de refaire plusieurs scènes et notamment la séquence finale, bien plus réussie que celle qui était prévue à l'origine.

 

themaskofzor01.jpg

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ideyvonne 12/01/2011 20:19


Passionnant cet article sur producteurs/réalisateurs. Je pense que je reviendrai faire des p'tits tours sur ce blog qui m'a l'air bien sympa...
Bonne soirée


borat8 20/10/2010 19:41


D'ailleurs, les Weinstein viennent d'annoncer que le second volet de Piranha 3D, sobrement baptisé Piranha 3DD (lol!), se fera sans Alexandre Aja et par l'équipe de Feast, pour une sortie en....
août 2011! Déjà là, ça sent pas bon du tout. Dans un sens, cela permettra à Aja de faire l'adaptation du manga Cobra!


Winslow 20/10/2010 18:12


Les frères Weinstein avaient aussi causé pas mal de soucis à Terry Gilliam sur les Frères Grimm. Sans oublier Jon Peters qui imposait ses nombreuses "mauvaises" idées sur le tournage du 1er Batman
de Tim Burton.
Mais mon article parlait plutôt du cas contraire. C'est-à-dire, des producteurs qui apportent de réelles qualités aux films.


MaxLaMenace_89 20/10/2010 12:10


Il est clair que les frères Weinstein sont le pire cas sur Terre. Ils charcutent les films en post-prod (ca a été apparemment le cas du Piranha 3D d'Aja, ou encore la version Zombiesque
d'Halloween, etc.) et leur manie de faire des suites si le succès est "partiellement" au rendez-vous... Des gars à éviter.


borat8 19/10/2010 22:35


Très bon article une nouvelle fois. Je rajouterais l'exemple Lawrence Gordon, qui a tenu les rènes de l'adaptation de Watchmen durant plus de 20 ans. Après il y a les producteurs avides de fric. Je
citerais volontiers Jerry Bruckeimer, produisant tout et surtout n'importe quoi (il pensait faire de Prince of Persia une franchise. C'est raté); Joel Silver (même si beaucoup de ses productions
sont indéniables; il aime beaucoup les billets verts); ou les Weinstein (certainement les pires producteurs d'Hollywood. Wes Craven ou Alexandre Aja pourront le dire).


Winslow, Auteur Du Blog

  • : Filmmaker
  • Filmmaker
  • : Avec ce blog cinéma, je voudrais proposer quelque chose d'un peu différent et en évitant le plus possible les critiques de films. Il me semble plus intéressant de parler des tournages ou des doubleurs français, par exemple.
  • Contact

MON BLOG SCENARISTE BD